Rhume

Qu'est-ce qu'un rhume?

Bien que gênants, les rhumes sont sans gravité. Un rhume se traduit généralement par des chatouillis dans la gorge, un nez bouché et de légers frissons. Le rhume est une inflammation des voies respiratoires supérieures (le nez, les sinus et la gorge) due à un virus. On a identifié à ce jour plus de 200 souches virales susceptibles de déclencher un rhume. Un adulte a en moyenne trois infections respiratoires par an. Elles sont plus fréquentes chez les enfants: environ six par an ou plus – ce qui peut donner l'impression qu’ils sont constamment malades. Chez l’enfant, il est tout à fait normal que le rhume s'accompagne d'une légère fièvre. Chez l'adulte par contre, la fièvre fera plutôt penser à la grippe. Cette dernière est causée par le virus de l'influenza et s'accompagne de douleurs musculaires et de frissons.

Qu'est-ce qu'un rhume?

Les causes du rhume

Le rhume est dû à un virus qui se propage via de microscopiques gouttelettes de salive projetées dans l'air ambiant par la personne infectée, puis inhalées par l'entourage. Le risque de contamination est surtout élevé dans les lieux très fréquentés et mal ventilés, comme les crèches, les écoles ou les bureaux. C'est la raison pour laquelle les rhumes sont plus fréquents en hiver: nous sortons moins et ouvrons moins souvent les fenêtres.

 

Le virus peut aussi se transmettre par les mains. Une personne enrhumée éternue ou tousse souvent, en mettant la main devant son nez ou sa bouche. Il suffit qu'elle vous serre ensuite la main ou qu'elle touche un objet que d'autres toucheront à leur tour pour répandre le virus. Si vous avez un rhume, vous êtes contagieux dès les premiers symptômes. La période d'incubation – c.-à-d. l'intervalle entre le moment de la contamination et le moment où se déclare la maladie – est de deux à trois jours.

 

Le risque de contamination dépend en premier lieu de votre résistance et du type de virus. Pour prévenir les infections, l'idéal est de renforcer vos défenses immunitaires et d'éviter le contact avec les virus.

Quels sont les symptômes du rhume?

Chaque rhume est différent, mais certains symptômes restent faciles à identifier. Si vous constatez un ou plusieurs des symptômes suivants, il y a de fortes chances que vous ayez un rhume… 

 

  1. La gorge chatouille ou est douloureuse (c'est souvent le premier symptôme) et, parfois, la voix est légèrement enrouée.
  2. Le nez coule ou est bouché.
  3. Vous éternuez souvent.
  4. Vous toussez, ce qui libère un peu de mucus.
  5. Vous avez mal à la tête.
  6. Vous manquez d'énergie et vous vous sentez vite fatigué.
  7. Vous vous sentez légèrement courbaturé.
  8. Chez les enfants, la fièvre peut monter jusqu'à 38,5°C environ.

 

Le rhume est dû à un virus. Comme ce virus met vos défenses naturelles à rude épreuve, il est possible que cette contamination virale se double d'une contamination bactérienne. Le rhume risque alors de dégénérer en pharyngite, otite moyenne, bronchite ou sinusite par exemple. Ces affections s'accompagnent souvent de fièvre et l'endroit enflammé est douloureux.

 

La durée d'un rhume dépend de plusieurs facteurs, dont le type de virus qui vous a contaminé et votre état physique général. Certains s'en débarrassent en une semaine, d'autres traîneront les symptômes plus longuement, parfois jusqu'à 3 semaines. Les rhumes durent souvent plus longtemps chez l’enfant. 

Les causes du rhume

Comment éviter / soigner un rhume?

Même si les rhumes sont bénins, on s'en passe très volontiers! Voici quelques conseils qui vous aideront à vous en protéger. 

 

1. Lavez-vous régulièrement les mains

Les germes pathogènes se transmettent via le contact avec des surfaces contaminées, les poignées et surtout les mains. Lavez-vous donc les mains régulièrement et soigneusement.

 

2. Aérez régulièrement votre habitation et votre lieu de travail.
Aérez les pièces où vous vivez: vous diminuerez la quantité de germes présents dans l'air tout en améliorant l'humidité ambiante, ce qui protégera vos muqueuses nasales du dessèchement et vous rendra moins sensible aux infections.

 

3. Humidifiez la muqueuse nasale
L'intérieur du nez est tapissé d’une muqueuse humide couverte de fins cils vibratiles. Lorsque l'air humide que vous respirez s'évapore, les poussières, bactéries et virus restent bloqués au niveau de la muqueuse et ne peuvent pénétrer plus profondément dans l'organisme. En humidifiant le nez à l'aide d'une solution physiologique, vous dégagez les cils vibratiles qui peuvent ainsi exercer correctement leur travail de nettoyage.

 

4. Boostez vos défenses naturelles
Si votre immunité n'est pas au top, le risque de contamination et de maladie est plus élevé. Si nécessaire, adaptez votre hygiène de vie pour renforcer vos défenses naturelles. N'attendez pas la saison des rhumes: souvent, c'est déjà trop tard!

 

5. Donnez un petit coup de pouce à votre organisme
Vous avez l'impression d'avoir attrapé un rhume? Il y a des malades dans votre entourage? Un complément alimentaire à base de baies d'argousier donnera à votre organisme le petit coup de pouce dont il a besoin. La baie d'argousier est très réputée pour ses vertus immunostimulantes.

Quels sont les symptômes du rhume?

Comment soulager les symptômes du rhume?

Si vous êtes enrhumé, il est important de vous accorder le repos nécessaire. Votre corps possède des capacités d'autoguérison et se mobilisera pour vous remettre rapidement sur pied, à condition que vous lui en laissiez la possibilité. Vous pouvez néanmoins tenter d’atténuer les symptômes du rhume.

 

Conseils pour aider votre organisme en cas de rhume: 

  • Reposez-vous le plus possible. Dormir (ou somnoler) accélère le processus de guérison. Aérez bien votre chambre.
  • La chaleur est toujours votre alliée en cas de rhume ou de toux. Veillez surtout à garder les pieds chauds. Si les chaussettes douillettes ne suffisent pas, un bon bain de pieds vous aidera à vous réchauffer.
  • Évitez l'air froid, sec ou enfumé. Dans une chambre chauffée, l'air est souvent trop sec. Utilisez un humidificateur ou posez un récipient d'eau sur les radiateurs. Si le rhume est bien installé, un bain de vapeur à la camomille soulagera les symptômes.
  • Privilégiez les aliments sains et faciles à digérer. Les aliments trop gras risquent d'être trop lourds pour votre système digestif. Tous les fruits et légumes, riches en vitamines, sont particulièrement recommandés.
  • Utilisez un spray physiologique pour humidifier la muqueuse nasale. Essayez d'éviter les sprays décongestionnants qui peuvent endommager la muqueuse et engendrer une accoutumance. Une crème pour le nez à l'eucalyptus et au thym, par exemple, vous aidera à respirer plus librement. Un spray purificateur d'air aux huiles essentielles, à vaporiser dans la chambre ou sur un mouchoir, soulagera les voies respiratoires encombrées.
  • Si vous avez mal à la gorge, buvez très régulièrement. L'idéal: une tasse de thé bien chaud additionnée d'un trait de jus de citron frais. Des pastilles à sucer aux plantes ou un spray pour la gorge à base de camomille et de sauge adouciront la gorge. Si vous êtes enroué, évitez de parler et surtout ne chuchotez pas: vous ne ferez qu'augmenter la pression sur vos cordes vocales.
  • Évitez d'interrompre la toux avec un sirop antitussif. La toux a en effet son utilité: elle libère les voies respiratoires. Si nécessaire, utilisez un sirop au thym qui réchauffera et apaisera les voies respiratoires.
  • Inutile de courir chez le médecin pour un simple rhume. Par contre, si les symptômes s'aggravent, si vous avez beaucoup de fièvre et/ou si vous avez très mal (e.a. aux oreilles, aux sinus frontaux ou à la gorge), n'hésitez pas à vous faire examiner. Une prudence toute particulière s'impose chez les jeunes enfants de moins d'un an. 

Savoir plus?

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne plus rien manquer de l’actualité Weleda ! Vous saurez ainsi tout – et avant tout le monde – sur nos nouveaux produits et recevrez régulièrement une foule d’autres informations. 

 

Cliquez ici pour vous abonner.

 

Humidifie et prend soin des muqueuses fosses nasales
Adoucit la gorge et apaise les voies respiratoires